ACTUALITÉS

SURVOL : « Le Ministre a beaucoup servi les intérêts de la Flandre dans ce dossier »
Le vendredi 19 juin 2020
Lire à partir de la minute 13.

Olivier Maingain était l’invité de Martin Buxant sur LN24, dans la matinale de ce jeudi 18 juin pour faire le tour de l’actualité politique.

Le dossier du survol a été abordé sur le plateau avec le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert. Celui-ci souligne qu’il s’agit d’un dossier difficile à gérer tout en pointant la passivité du Ministre du transport aérien jusqu’à présent. « Le Ministre a présenté un plan d’adaptation du survol au gouvernement flamand. Il n’a eu aucun contact avec le gouvernement bruxellois ni wallon. »

Quelles sont les décisions du Ministre ? Seront-elles préjudiciables à certaines communes bruxelloises ? Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert, à l’initiative du Bourgmestre Olivier Maingain, de Gregory Magen, échevin de l’Environnement et de Charles Six, conseiller communal, a dénoncé cette situation par voie de presse et a écrit au Ministre.

Olivier Maingain estime en outre que « le Ministre, en tant que MR, a beaucoup servi les intérêts de la seule Flandre dans le dossier de l’aéroport de Bruxelles-National. Il est temps de rééquilibrer cela. De reprendre ce dossier complexe en main. Fondamentalement, ne pas survoler une agglomération densément peuplée avec les risques que cela représente est un principe que tout le monde peut comprendre. »

Olivier Maingain propose de faire une redistribution des voies aériennes au départ de l’aéroport et d’appliquer ce qui se fait dans les aéroports proches des villes : interdire le trafic de nuit pour respecter la quiétude et le repos des riverains. « On ne comprend pas pourquoi ce n’est pas d’application. On le fait dans certains grands aéroports comme Francfort par exemple. Ces aéroports ne sont pas pour autant pénalisés dans leurs activités économiques. »

Dans la même rubrique
Port du masque : protégeons-nous et protégeons les autres
Port du masque : protégeons-nous et protégeons les autres
Quand la place du Temps libre se transforme en œuvre d’art éphémère
Quand la place du Temps libre se transforme en œuvre d’art éphémère
Nicole Bomele : « Regardons notre Histoire droit dans les yeux »
décolonisation Nicole Bomele : "Regardons notre Histoire droit dans les yeux"
Jonathan de Patoul : « Il y a une discrimination entre les candidats au permis »
Sécurité routière Jonathan de Patoul : « Il y a une discrimination entre les candidats au permis »
Favoriser la pratique du sport chez les jeunes atteints de handicaps
Favoriser la pratique du sport chez les jeunes atteints de handicaps
Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité
Région bruxelloise Les Bruxellois ont voté pour deux nouvelles applications mobilité