ACTUALITÉS

Incidence du réaménagement de la partie Ouest du ring RO
Le mercredi 6 janvier 2021

Les mandataires DéFI de Woluwe-Saint-Lambert invitent la ministre de la mobilité de la Région bruxelloise à être plus proactive auprès de la Région flamande.

Dans le cadre des études menées pour le compte du gouvernement régional flamand par la Werkvennootschap (société sous tutelle du gouvernement flamand, qui coordonne les projets des différentes autorités flamandes de la mobilité) concernant le réaménagement de la partie Ouest du ring RO, le sort réservé à l’accès au ring depuis le Boulevard de la Woluwe inquiète les autorités communales de Woluwe-Saint-Lambert. 
L’un des scénarii sérieusement envisagé par la Werkvennotschap est de fermer à la circulation automobile la section du boulevard de la Woluwe donnant directement accès au Ring.

Le Collège de Woluwe-Saint-Lambert estime toutefois plus judicieux de procéder à un aménagement de type “zone apaisée” à l’instar de ce qui a été fait sur le boulevard de la Woluwe dans le cadre de la prolongation de la ligne de tram 8. On éviterait de la sorte de reporter du trafic de transit supplémentaire sur des axes régionaux bruxellois, déjà fort chargés aux heures de pointe comme, par exemple, l’avenue Marcel Thiry ou l’avenue Emile Vandervelde.

Le projet prévu par la Werkvennootschap obligerait, par exemple, les automobilistes désireux de rejoindre l’aéroport de Bruxelles National, à emprunter la E40 au niveau du viaduc de la Woluwe, pour ensuite monter et à descendre du Ring, ce qui est contradictoire avec les ambitions affirmées par la Werkvennootschap dans sa brochure « Werken aan de Ring ». 

  • Dans un courrier du 20/05/2019, le Collège de Woluwe-Saint-Lambert demandait à la Werkvennootschap, avec copie au département Environnement de la Région flamande, de revoir sa position concernant le réaménagement de la partie Ouest du ring RO.
  • Quelques mois plus tôt, le département Environnement de la Région flamande avait requis l’avis de la commune de Woluwe-Saint-Lambert dans le cadre de projets d’aménagement du Ring R0 – partie Nord cette fois-ci. Par un courrier du 27/07/2018, la commune avait fait part de son avis défavorable.
  • Un courrier daté du 02/08/2019 a également été adressé par le Collège à la direction de Bruxelles-Mobilité visant à l’alerter sur la situation aux larges incidences. 

Olivier Maingain, bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, et Gregory Matgen, échevin de la mobilité, déplorent  qu’aucun de ces courriers, n’ait obtenu de réponse. La commune de Woluwe-Saint-Lambert, dont les inquiétudes devraient être partagées par la commune de Crainhem, attend plus d’implications des autorités régionales bruxelloises dans ce dossier, en l’occurrence de Bruxelles Mobilité et de la ministre régionale de la mobilité, Elke Van den Brandt. Un courrier a été adressé par la commune à la ministre.

La commune rappelle qu’un tel dossier aurait dû être traité au sein de la communauté métropolitaine, présentée par les négociateurs francophones lors de la 6ème réforme de l’Etat comme la contrepartie à la scission de l’arrondissement Bruxelles-Hal-Vilvorde. Faute d’accord de coopération, en raison du refus du gouvernement flamand, celle-ci demeure une coquille vide au détriment des intérêts bruxellois. Le cas de l’accès au ring via le boulevard de la Woluwe en est la parfaite illustration.

Devant cette absence de concertation et ce manque de communication M. Marc Loewenstein, député bruxellois DéFI a adressé, ce 22 décembre, une question écrite à Mme Elke Van Den Brandt, ministre chargée des Travaux publics, de la Mobilité et de la Sécurité routière.

QUESTION DE MARC LOEWENSTEIN 

Concerne : L’incidence du projet d’aménagement du ring R0 sur la commune de Woluwe-Saint-Lambert

Compte tenu de la situation, voici mes questions : 

  1. Quelles relations la Région bruxelloise entretient-elle avec la Werkvennootschap ?
  2. La Région bruxelloise est-elle consultée par la Werkvennootschap dès lors que des projets de réaménagement du ring ont une incidence sur son territoire ?
  3. Quelle est la position de la Région bruxelloise quant au projet de la Werkvennootschap visant la fermeture à la circulation automobile de la section du boulevard de la Woluwe comprise entre la chaussée de Louvain et l’autoroute E40 ? 
  4. Sous quelles modalités la Région bruxelloise apporte-elle son soutien aux communes bruxelloises dont les intérêts ne sont pas pris en considération par les autorités flamandes en matière de mobilité ? 
  5. Soutenez-vous la proposition de la commune de Woluwe-Saint-Lambert visant à procéder à un aménagement de type “zone apaisée” sur la section du boulevard de la Woluwe comprise entre la chaussée de Louvain et l’autoroute E40 ?

Les mandataires DéFI de Crainhem et de Woluwe-Saint-Pierre, autres communes qui risquent d’être impactées par cette décision, s’associent à la prise de position du Collège de Woluwe-Saint-Lambert.

Dans la même rubrique
Boulevard Brand Whitlock : des aménagements régionaux qui posent question
Boulevard Brand Whitlock : des aménagements régionaux qui posent question
Il faut sécuriser la Promenade verte pour une cohabitation harmonieuse des usagers
région bruxelloise "Il faut sécuriser la Promenade verte pour une cohabitation harmonieuse des usagers"
Soirée Coup de coeur du Bourgmestre : 10.816€ au bénéfice du CREB asbl
Soirée Coup de coeur du Bourgmestre : 10.816€ au bénéfice du CREB asbl
Nous « signons » pour mieux accueillir les personnes sourdes et malentendantes
Nous « signons » pour mieux accueillir les personnes sourdes et malentendantes
Stade Fallon encore de nouveaux aménagements
Stade Fallon encore de nouveaux aménagements
Budget participatif : résultat des votes citoyens
Budget participatif : résultat des votes citoyens