ACTUALITÉS

Consultation citoyenne sur la Charte du développement durable
Le mercredi 18 décembre 2019

Charte du développement durable : Votre avis compte pour définir les priorités environnementales de la commune.

Au vu des enjeux climatiques qui nous attendent, les membres de la majorité de Woluwe-Saint-Lambert souhaitent définir, en une « Charte du développement durable », une vingtaine d’actions jugées prioritaires au niveau local.  Une grande consultation citoyenne est organisée jusqu’au 15 février 2020 pour associer les habitants à la définition des priorités à mettre en œuvre au niveau communal.

Une vision à long terme

Les mandataires de la Liste du Bourgmestre prennent pleinement la mesure de l’urgence qui menace les équilibres environnementaux dont dépendent la qualité de vie de tous, la richesse de la biodiversité et, plus fondamentalement, la destinée de notre planète.

Prendre des mesures efficaces et pérennes pour la préservation de l’environnement nécessite une vision à long terme et un changement en profondeur de nos modes de fonctionnement. A Woluwe-Saint-Lambert, les gestionnaires communaux, membres de la Liste du Bourgmestre, n’ont pas attendu que l’urgence climatique devienne une évidence pour s’engager dans une démarche en ce sens

Ils veillent, en effet, depuis de nombreuses années, à mener une politique qui s’inscrit le plus largement possible dans le cadre du développement durable. Respectant en cela les engagements pris, il y a plus de 10 ans, lors de la signature de la Charte d’Aalborg, qui définissait les objectifs de l’Agenda 21 local. A savoir des objectifs définis localement en faveur de la protection de l’environnement pour le 21e siècle. La conception de l’Agenda 21 local, qui avait été précédée d’une large consultation populaire, a permis la mise en œuvre de projets ambitieux.

Des actions concrètes qui portent déjà leurs fruits

Woluwe-Saint-Lambert a, notamment, fait partie des communes pionnières en adoptant, dès 2008, un « Plan local d’actions pour la gestion énergétique » (PLAGE). Un programme d’investissements destiné à réduire la consommation énergétique des bâtiments communaux. Une gestion prévisionnelle qui a permis à la commune d’économiser jusqu’à 1600 tonnes de CO2 par an dans ses bâtiments et ce, avant même que le PLAGE ne devienne obligatoire pour les grands parcs immobiliers bruxellois en 2019. Construction de deux nouvelles écoles et d’une crèche passives dans l’éco-quartier Schuman-Charmille, recours aux énergies renouvelables, achat d’électricité verte, placement de plus de 1700 panneaux photovoltaïques sur les toitures des bâtiments communaux, … les réalisations communales inscrivant la durabilité et la lutte contre le réchauffement climatique sont nombreuses. Récemment encore, notre commune s’est vu décerner le prix de la « Commune bruxelloise du vélo », pour sa politique dynamique en faveur de la mobilité douce et notamment cycliste.

Sensibiliser les plus jeunes

Par-delà ces actions très concrètes, la sensibilisation a, elle aussi, toutes son importance. Il est en effet essentiel de développer des initiatives pédagogiques veillant à inciter les plus jeunes à prendre conscience de l’importance des enjeux climatiques, et à adopter de bons gestes environnementaux. Les projets didactiques des écoles communales intègrent tous un volet de sensibilisation des enfants à ces matières.  C’est notamment le cas pour les écoles Parc Malou-Robert Maistriau qui ont reçu depuis deux ans la labélisation internationale « Eco-Schools » décernée par Bruxelles Environnement. Ces deux écoles ont été parmi les premiers établissements scolaires du réseau officiel à bénéficier de cette reconnaissance.

Ces actions, citées à titre d’exemple car il y en bien d’autres, témoignent de la volonté des mandataires de la Liste du Bourgmestre d’œuvrer encore et toujours à la protection de notre environnement, en accordant une attention particulière aux mesures en lien avec la lutte contre le réchauffement climatique, la préservation de la biodiversité et des ressources ainsi que le développement de la société suivant des modes de production et de consommation responsables. La liste du bourgmestre tient à ce que les matières sociales, l’économie et la bonne gouvernance soient aussi prises en compte, car elles sont interconnectées avec les enjeux environnementaux.

Une charte pour fixer les objectifs

La Liste du Bourgmestre est consciente que le défi qui nous attend dans les années à venir est immense. A l’initiative du bourgmestre Olivier Maingain et de Gregory Matgen, échevin de l’environnement, les mandataires de la Liste du Bourgmestre ont souhaité, au regard des objectifs du développement durable fixés par les Nations Unies, préciser, en une « Charte du développement durable », une vingtaine d’actions jugées prioritaires au niveau local,

Associer les habitants à la définition des priorités

Particulièrement attentive à la participation démocratique, la Liste du Bourgmestre veille à associer les habitants à toutes les prises de décisions importantes qui concernent leur cadre de vie. La majorité a donc décidé de lancer une procédure de consultation les habitants en leur soumettant cette charte du développement durable. Chacun aura ainsi la possibilité de donner son avis sur la priorité des actions qui seront menées dans les années à venir par le Collège.

Les vingt propositions s’organisent autour de trois grandes thématiques : la lutte contre les changements climatiques et la protection de l’atmosphère, la préservation de la biodiversité et des ressources naturelles, le développement selon des modes de production et de consommation responsables.

Et vous êtes tous concernés puisqu’il sera question de la mobilité, la gestion des déchets, la protection des espaces verts, la végétalisation de l’espace public, la mise en valeur des cours d’eau, la biodiversité dans les quartiers ou encore des primes environnementales.

Donnez votre avis

La charte du développement durable est distribuée aux habitants. Elle est consultable également sur le site communal www.woluwe1200.be.

 Cette grande consultation citoyenne se clôturera le 15 février 2020, les avis récoltés seront alors analysés et permettront de définir définitivement la Charte du développement durable pour Woluwe-Saint-Lambert et de mettre en œuvre les actions qui auront été définies comme prioritaires par les citoyens.

Une réévaluation de la charte communale du développement durable sera organisée tous les trois ans afin de faire évoluer les priorités qui y sont définies, avec comme objectif de parvenir à un avenir meilleur et plus durable pour tous à l’horizon 2030.

 

 

 

 

Dans la même rubrique
Le mot du Bourgmestre : Lutter contre la pollution de l’air
Le mot du Bourgmestre : Lutter contre la pollution de l’air
Subside Régional pour le réaménagement du stade communal
Subside Régional pour le réaménagement du stade communal
Crise sanitaire : soutenir les commerces et le secteur sportif
Crise sanitaire : soutenir les commerces et le secteur sportif
Covid : aider les pays les plus fragiles
Covid : aider les pays les plus fragiles
60 millions pour soutenir les communes bruxelloises face au boom démographique
Région bruxelloise 60 millions pour soutenir les communes face au boom démographique
La piste d’athlétisme du Stade Fallon sera totalement rénovée
La piste d’athlétisme du Stade Fallon sera totalement rénovée